Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:05

J'ai ramassé tous les glands qui sont tombés de mon chêne (Mr. Oak Tree, vous le connaissez, c'est lui à l'autre côté de ma fenêtre et qui figure dans toutes les photos des oiseaux, ou presque) dans l'automne de l'année dernière, et je les ai donnés aux truies en vacances. Elles en étaient ravies, et elles ont même cessé leur sieste au soleil pour aller en grignoter.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by iowagirl - dans iowajardin
commenter cet article

commentaires

Djoe l'indien 16/03/2014 11:12


S'il y avait moyen de donner tous les glands de ce monde à tous les cochons de ce même monde, on ferait disparaître la moitié de la population humaine en régalant l'autre moitié.


Bonjour l'indigestion :-)

iowagirl 16/03/2014 12:23







Berthoise 12/03/2014 19:50


J'ai trouvé ça pour toi  si les truies n'en veulent plus. Mais je ne garantis pas le goût. Je crois que par temps de famine, les glands étaient toutefois consommés pour éviter de mourir.


 


Entailler les glands
Les plonger dans l'eau bouillante quelques minutes pour faciliter l'écorçage
Écorcer les glands
Hacher les amandes (c'est-à-dire les glands écorcés)
Faire bouillir dans plusieurs eaux jusqu'à ce que l'eau soit claire et que toute l'amertume ait disparue
Égoutter, écraser.

Voici deux exemples d'utilisation de la purée de gland. Il y en a sans doute de nombreuses autres.

Pâté de glands.
Ajouter à la purée de l'huile d'olive, des oignons, des poireaux hachés, de l'ail, du sel et du genièvre haché.
Cuire au four à feu moyen dans un moule. Manger froid.

Tarte aux glands.
Ajouter à la purée yaourt, crème fraîche, miel, raisins secs et lait pour obtenir un mélange pas trop épais.
Aromatiser de gingembre ou de cannelle.
Verser sur un fond de tarte et cuire au four.

La préparation de cette purée est gourmande en eau et en énergie (il faut faire bouillir dans plusieurs eaux).
Elle se prête bien pour les personnes cuisinant sur un fourneau qui assure également le chauffage.
Elle ne présente pas grand avantage (ni économique ni écologique) pour les personnes disposant d'une gazinière ou de plaques électriques.

iowagirl 12/03/2014 22:43



Wow, Berthoise, impressionnée, je suis !


Merci !



JAK 12/03/2014 16:53


Epamine m’a coupé  l’herbe sous le pied en disant que tu n’avais pas glandé…. et bien pour faire encore plus véridique, je dirais que tu n’as pas glandouillé pour cette récolte,


 


Mr. Oak Tree  doit en être bien aise, les pieds libérés, les petites
pâquerettes pourront fleurir.

iowagirl 12/03/2014 22:43



Ah, ah, les grands esprits !






Epamine 12/03/2014 08:55


Jadis et encore aujourd'hui dans certaines régions, on laissait les cochons dans les sous-bois pour qu'ils boulottent tous les glands qu'ils trouvaient: ça s'appelle la glandée. D'où le verbe
"glander" qui veut dire familièrement "ne rien faire" puisque pendant que les cochons s'empiffrent de glands le porcher ne fait rien : il glande !


Tu es très gentille avec tes cochons et toi tu ne glandes pas puisque c'est toi qui ramasses...


Sourire d'Ep'

iowagirl 12/03/2014 13:11



Je connaissais l'expression mais pas son origine. Merci beaucoup, Épi Goeurl.



dany sailly 12/03/2014 07:59


j'espère que tu appris quelque mots  dommage que se soit à causes de tes maux , chouette  d'avoir  un chair parfumé  , 



iowagirl 12/03/2014 13:10



Bonne journée à toi itoute, belle Mamy.



Iowavenue !!!

  • : iowagirl
  • iowagirl
  • : C'est moi, iowagirl. J'habite en Iowa, au coeur des États-Unis. Bienvenue sur mon blog.
  • Contact

Tuyau d'Iowacopine

Pour lire ce blog sans pubs,

télécharger Ad-Blocker.

C'est gratuit.

L'iowacherche

Coup d'iowacoeur