Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 00:05

C'était long, c'était court, c'était horriblement difficile.

J'ai lu que dans la culture inuite, on a le droit de faire son deuil pour un an et un jour, et puis on ne parle plus de la personne disparue. Je n'ai pas l'intention de faire cela, mais j'aimerais bien mettre fin à mon deuil et au trou dans mon coeur.

De nouveau, il faudra me souhaiter bon courage pour mes intentions.

Merci infiniment à vous qui avez essayé d'alléger ma peine. Vous savez qui vous êtes. Et moi aussi.

Merci.

 

Mom.jpgphoto par joye chez elle


Partager cet article

Repost 0
Published by iowagirl - dans iowafamille
commenter cet article

commentaires

sable du temps 09/04/2014 17:29


La mort n'est rien,


je suis seulement passé, dans la pièce à côté. 


Je suis moi. Vous êtes vous.


Ce que j'étais pour vous, je le suis toujours. 


Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné,


parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.


N'employez pas un ton différent,


ne prenez pas un air solennel ou triste.


Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. 


Priez, souriez,


pensez à moi,


priez pour moi. 


Que mon nom soit prononcé à la maison


comme il l'a toujours été,


sans emphase d'aucune sorte,


sans une trace d'ombre. 


La vie signifie tout ce qu'elle a toujours été.


Le fil n'est pas coupé.


Pourquoi serais-je hors de vos pensées,


simplement parce que je suis hors de votre vue ?


Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.


 


Canon Henry Scott-Holland (1847-1918), 
Poème  attribué à Charles Péguy, d'après un texte de Saint Augustin





J'aime ce texte, nous l'avons lu pour le départ de notre ami. je pense à toi. Le temps allègera ta peine, mais bien sûr que ce sera long. Affectueuses pensées.

Epamine 09/04/2014 15:35


Pour toi Joye et avec toi dans cet anniversaire douloureux...


La mort n'est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, tu es toi.
Ce que nous étions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m'as toujours donné.
Parle-moi comme tu l'as toujours fait.
N'emploie pas de ton différent, ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi, prie pour moi.
Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l'a toujours été.
Sans emphase d'aucune sorte, sans trace d'ombre.
La vie signifie ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée
Simplement parce que je suis hors de ta vue ?
Je t'attends.
Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.
Tu vois, tout est bien.


Chanoine Henry Scott-Holland (1847-1918)


(Certains attribuent ce texte à Charles Peguy qui l'aurait seulement traduit)

iowagirl 09/04/2014 15:52



C'est superbe. Merci infiniment !!



Anne-Ma 09/04/2014 01:17


Avec le temps, reviennent les sourires et les rires. Et pourtant, parfois, je ressens un grand vide de ne pouvoir les embrasser mais ils sont mes racines, ils sont en moi toujours dans mon coeur.


Bise à toi.

iowagirl 09/04/2014 15:05



C'est joli, Anne-Ma.



zigmund 08/04/2014 23:52


Joye je me souviens qu'à cette époque tu as disparu longtemps  et je sais maintenant que j'ai vécu ce deuil combien c'est difficile.certains disparus nous accompagnent toujours, d'autres
s"éloignent ... la peine reste, se transforme ...je crois qu'il faut continuer à parler des gens décédés que nous avons aimés ils vivent ainsi dans nos coeurs.

iowagirl 09/04/2014 00:18



bisou docteur zig



Joe Krapov 08/04/2014 22:24


Je crois que si on a aimé et été aimé, on ne peut pas mettre fin à son deuil ni combler le trou. Mais avec le temps, nos disparus nous accompagnent différemment. A nous de poursuivre dans la voie
qu'ils ont tracée, avec nos forces vives et celles qu'ils et elles nous ont données. Avec eux toujours là et plus là, en fait.

iowagirl 08/04/2014 23:54



Merci d'avoir pris le temps de laisser un commentaire, Joe, c'est très gentil à toi.



Iowavenue !!!

  • : iowagirl
  • iowagirl
  • : C'est moi, iowagirl. J'habite en Iowa, au coeur des États-Unis. Bienvenue sur mon blog.
  • Contact

Tuyau d'Iowacopine

Pour lire ce blog sans pubs,

télécharger Ad-Blocker.

C'est gratuit.

L'iowacherche

Coup d'iowacoeur